Cette semaine nous avons le plaisir de convier notre ami Jérôme, qui est électricien à Provins, afin de parler de Tesla, la nouvelle marque de voiture électrique. 

 

Définition et historique d’une marque

Une voiture est une cabine au design particulier, permettant d’y loger, le plus souvent, cinq personnes, et capable de réaliser, en autonomie complète, près de mille kilomètres, grâce à de l’essence. Lorsque l’électricité remplace l’essence, l’autonomie est moindre mais permet d’éviter le rejet du gaz à effet de serre. La voiture est fort probablement le moyen de transport le plus utilisé dans le monde : il suffit de sortir de chez soi pour le constater aisément.

La marque TESLA construit ces automobiles électriques, qui ne pouvaient être considérées autrement que de la science-fiction trente ans auparavant.

Plusieurs fondateurs ont créé cette marque en 2003, le plus connu d’entre eux étant Elon Musk, puisqu’il est également à l’origine du service Paypal que nous sommes nombreux à utiliser aujourd’hui. Avant la société Tesla, Elon créait Space X, une société de lanceurs de fusées.

L’objectif de la marque : respecter l’environnement. De plus, la marque se veut « branchée », jeune…

L’électricité, l’automobile et le futur : un pari audacieux

Lorsque les premières voitures furent construites, elles ne pouvaient pas aussi rouler aussi vite qu’aujourd’hui, tout simplement parce que leur technologie en était encore à leurs balbutiements. Désormais, atteindre la limitation de vitesse maximale (130 km/h), peut se faire sans que la voiture tremble ( voir limitations de vitesse ). Le fait que l’automobile puisse rester stable améliore le confort du conducteur, mais aussi son sentiment de sécurité.

Beaucoup de conducteurs se sentent lésés à cause de leur voiture qui fonctionne avec de l’essence, parce que celle-ci a un prix assez élevé. Recharger sa voiture électrique à une borne spécifique est également payant, mais il est possible de la recharger à domicile grâce à un câble déjà présent à l’achat, ou encore avec l’aide de ce que l’on appelle une « wallbox ». Cet appareil, d’après plusieurs constructeurs, semble plus sécurisé. Le coût d’une wallbox s’élève à, minimum, 500 euros, et un électricien doit également vérifié l’équipement de votre habitation, pour des questions de sécurité.

En effet, brancher un appareil peu puissant, sur une prise électrique très puissante, peut provoquer divers dégâts, mieux vaut donc rester prudent.

Le coût semble être élevé, mais il est nécessaire de voir cela comme un investissement. Vous n’aurez pas à payer une centaine d’euros par mois environ pour faire votre plein, il vous suffira de recharger votre voiture chez vous !

L’inconvénient que vous pourriez rencontrer, c’est la faible autonomie de votre automobile. Cependant, les constructeurs font de plus en plus d’efforts pour parvenir à augmenter de façon significative l’autonomie des véhicules. Actuellement, la Tesla Model 3 est capable de réaliser 345 kilomètres. Pour les amateurs d’accélération et de vitesse, il faut savoir que cette même voiture peut atteindre les cent kilomètres par heure en seulement six secondes. Cette Tesla ne sera livrée que fin 2017 mais Elon Musk a assuré travailler sur l’accroissement de son autonomie.

A propos du futur

Dans le futur, les automobiles construites pourront très probablement dépasser les mille kilomètres d’autonomie. C’est de toute façon nécessaire si elles espèrent réellement concurrencer les voitures fonctionnant à l’essence. Si les constructeurs de voitures électriques parviennent à réaliser des véhicules au moins aussi efficaces que ceux que l’on utilise habituellement pour nos petits et grands déplacements, nous finirons nécessairement par acquérir ces produits du futur… pour mieux nous les approprier. Un jour, il est fort probable que les voitures fonctionnant à l’essence soient l’exception !